C’est sur un slow très lent à connotations rythmiques poignantes que Harry Htag, de son vrai nom EKLOU Harry-Christ Efoé, nous emmène avec lui dans une réflexion profonde sur le sens et les tournures de nos vies.

Mélancolia est un concentré de paroles profondes et justes mêlant divers thèmes en rapport avec la personne même de l’artiste. À travers cette douce mélodie, Harry Htag se livre coeur et âme à son public.

De nationalité togolaise, l’artiste a depuis l’enfance été bercé par divers courants musicaux, cultivant ainsi sa fibre musicale sous l’influence de son père, un passionné de slow americain des années 70-90, de raggae et de musique tradi-africaine. Issu d’un milieu familial de classe moyenne et plutôt intransigeante sur les succès scolaires, Harry ecrit ses premiers textes en classe de 6eme, se créant ainsi un mini fan-club au sein de son groupe de camarades et héritant ainsi du surnom de « poète ». Des années plus tard,du haut de ses 21 ans, Harry a déjà eu un parcours musical plutôt riche. Depuis son tout premier enregistrement en studio alors qu’il était en classe de Seconde, il a eu le temps de mûrir et d’évoluer : c’est ainsi que Blady Jackson est devenu Harry Htag.. Ce changement de nom traduit le début de son affirmation artistique, Harry avait enfin trouvé son chemin ; il chante ce qu’il ne peut dire avec des mots tout simples. Harry est actuellement étudiant en 2eme année de Droit à l’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat ( ISDI) et a un goût musical assez diversifié, de Lefa à Aretha Franklin en passant par Booba et Michael Jackson.

Harry Htag travaille depuis peu bientôt un an avec The Vicious, le beatmaker du groupe Zebegang et compte déjà deux sons à son actif : IRON MAN et SELFIE dont le clip est disponible sur You Tube ainsi que deux freestyles #chuiluv et FuckLaSaintVal.

En attendant de découvrir les nouveaux hits de cette étoile montante de la musique Togolaise nous souhaitons Bonne chance à notre artiste et surtout : Bon vent !

Dans tous les cas, nous sommes fan…

Ecoutez vous aussi !